On a goûté le chocolat Ruby

Du 2 au 4 mars 2018 se tient le Salon du Chocolat à Bruxelles. Cette année, il réunissait 135 exposants. On peut y suivre des ateliers (mais il faut arriver bien à l’avance sur le stand, et se placer stratégiquement pour y avoir accès), observer les artisans chocolatiers réaliser leurs spécialités devant vous (Neuhaus et ses Caprice, Leonidas et ses petits œufs goût Manon, etc.), et goûter la réalisation une fois terminée. De nombreux exposants déposent également des échantillons permettant aux visiteurs de goûter avant d’acheter.

Puis, vous avez le Pastry Show, où des chefs chocolatiers créent, devant vous, une de leurs spécialités ou une création inédite.

Fatiguées, nous nous sommes assises sur les chaises du Pastry Show par hasard. Il n’y avait déjà presque plus de places, alors que le Pastry Show était 30 minutes plus tard. Et pour cause, le prochain show était celui de Ryan Stevenson, chef chocolatier chez Callebaut. Celui-ci présentait le nouveau chocolat Ruby RB1.

Ryan Stevenson

Le chocolat Ruby a été présenté en Belgique ce jeudi 1er mars 2018, et nous avons eu la chance de voir le chef à l’œuvre 2 jours plus tard.

RB1

Le chocolat Ruby n’est pas un chocolat blanc coloré. C’est un chocolat naturellement rose, à 47%. 47%

Il a un goût assez doux, un peu fruité. Dans sa recette, le chef avait enrobé un physalis séché de chocolat rose. Ça se marie très bien, c’est un petit peu acide, mais c’est très bon!

Fève

Ryan Stevenson avait également réalisé des verrines. Il avait disposé une tranche de biscuit dans le fond, puis quelques morceaux de grué enrobés de chocolat rose et de thé (matcha je crois, mais il n’a pas précisé). Dessus, il avait déposé des morceaux d’ananas (taille julienne), le tout parsemé de chocolat rose râpé.

VerrineIntérieur verrine

Le chef a ensuite réalisé plusieurs pâtisseries à base de chocolat Ruby, en live, mais c’était en quantité limitée, et nous n’avons pas eu l’occasion de goûter.

La dame assise à côté de moi a eu la chance de recevoir un des tacos, et j’ai pu en faire une photo.

Tacos

Il a également réalisé des nems sucrés, à base de chocolat rose, et une troisième réalisation où il a utilisé du wasabi et du gingembre. Mais le présentateur a distribué loin de nous, donc je n’ai pas su faire de photo.

On attend quelques mois pour que ce chocolat soit commercialisé. D’après la presse, il faut toutefois compter 8€ pour 70 grammes!

Hello Fresh, j’ai craqué! 

Les box, encore les box, toujours les box! Oui, sauf que je fais désormais un mix entre les beauty box, les recettes inratables, et les bons plans. Bref, je me recentre sur les prémisses de mon blog! 

Si vous ne connaissez pas encore, si vous ne vous êtes pas encore fait mattraquer par les publicités télévisées, instagram, etc., Hello Fresh, c’est un concept de box repas qui vous sont livrées à l’adresse de votre choix, une fois par semaine, et qui contiennent ce qu’il faut pour appliquer les recettes qui s’y trouvent. 

Bref, tout est dans la box, il ne vous reste plus qu’à vous mettre aux fourneaux! 

Les recettes sont très faciles à suivre vu qu’elles sont expliquées étape par étape, et que vous avez les quantités nécessaires pour les réaliser. Alors, pour quelqu’un comme moi, qui cherche des recettes inratables, c’est nickel! 

On peut choisir entre la Original Box, Veggie Box, ou Family Box. Les prix commencent à 36€ la box de 3 repas pour une personne, 43€ pour 2 personnes, et comptez +- 7,50€ par « bouche » (ou estomac) supplémentaire. 

En plus, lors de votre première commande, vous pouvez bénéficier de 25€ de réduction en utilisant un lien de parrainage (celui-ci, par exemple 😀 : http://share.hellofresh.be/x/odkcoG

Birchbox vs. Deauty Box

Maintenant que je n’ai plus d’abonnement ni à Birchbox, ni à Deauty Box, l’heure est au bilan. 

Le packaging 

Birchbox : Birchbox joue la carte de l’originalité, jouant sur le design, la forme de la box, son utilité. Par exemple, la box de décembre 2016 avant la forme d’un emballage cadeau et l’idée de base était de pouvoir en faire une boîte à pinceaux. On a aussi eu une box constellation, phosphorescente, ou encore, des box-tiroir. C’est bien, mais une certaine constante serait appréciée, dans la forme du moins parce que, côté pratique, ce n’est pas facile à empiler! 

Deauty : chez Deauty, on reste sobre. Les box ont toutes la même dimension. Les couleurs changent de temps en temps, plus ou moins tous les deux mois. Je ne sais pas si ça me plait ou pas car je trouve que le packaging de la box fait aussi partie de la surprise. 

Ce que j’aurais aimé : ou du moins, ce que j’aurais aimé trouver sur le marché Belge, c’est un box dans le style de la Glam bag de Michelle Phan, livrée dans une pochette différente tous les mois. Dommage qu’ils ne s’étendent pas en Europe! 

La présentation 

Birchbox : chaque mois, la box est constituée sur un thème, avec un petit carnet explicatif, des photos, des conseils,… J’aime bien cette idée, et j’aime d’autant plus que c’est devenu un livret, au lieu de l’ancien dépliant. Mais ce que je regrette, c’est que le thème ne colle pratiquement jamais avec le contenu de la box… ou alors, je suis complètement stupide, mais je ne vois pas… 

Deauty : c’est un point qui m’a un peu laissé sur ma faim. Le contenu de la box est brièvement expliqué sur un livret cartonné de 4 faces, en noir et blanc, intitulé à chaque fois « menu », sans thème, sans image. Bof. 

Le shop

Birchbox : Il y a un shop qui permet de bénéficier de 15% de réduction sur le prix de vente du produit si vous êtes abonnée à Birchbox, ainsi que de 15% supplémentaires sur la sélection du mois (sur ce qui était proposé dans les box le mois précédent). C’est bien, sauf que certains produits se trouvent mois chers en dehors du shop Birchbox (je pense spécialement au nettoyant visage Clinique Pep Start, vendu à +-16,50€ sur le shop avec les 15% abonnée, et que je trouve au même prix chez Paris XL, hors déduction des réductions éventuellement applicables). Comparez bien avant d’acheter donc! 

Deauty : c’est un grand reproche que je fais à Deauty. Il n’y a pas de shop, donc si un produit nous plaît, et que ce n’est pas une grande marque (je pense à Kueshi, Mana Kadar, etc.), c’est la débrouille pour le trouver. Pas top donc. 

La diversité des produits

Birchbox : avec Birchbox, j’ai reçu beaucoup de produits de marques différentes. Certaines revenaient quand même régulièrement (comme les produits de la marque Anatomicals, dont j’ai reçu 3 produits en 10 box), mais de manière générale, les marques étaient variées. J’ai toutefois regretté de recevoir des produits de la marque Birchbox, ou LOC, qui est une marque créée par Birchbox, avec un prix renseigné assez élevé, qui fait augmenter le montant de la box alors qu’elle n’est pas forcément si élevée. 

Deauty : chez Deauty, j’ai regretté de recevoir des box avec des produits entièrement de la même marque, ou une marque en particulier que j’ai reçu plusieurs fois : Kueshi. J’ai également été déçue que la majorité des marques sont inconnues du grand public, ou même inconnues tout court. Quand j’ai souscrit au système de box, je voulais recevoir des produits connus, mais dont je ne suis pas prête à mettre le prix sans connaître l’efficacité. 

La ponctualité de la box

Birchbox : il m’est arrivé de voir le message « Votre box est en préparation » le 25 du mois, et ne la recevoir que le 15 du mois suivant! Mais j’ai également déjà reçu ma box le premier jour du mois! On ne sait jamais quand est-ce qu’on va recevoir la box, mais à côté de ça, on voit fleurir le contenu (et se faire spoiler) sur instagram! Ça aurait été cool qu’on puisse anticiper la date approximative de réception. 

Deauty : chez Deauty, on paie la box début du mois, pour la recevoir à la toute fin du mois. À mon avis (et la désormais trimestrialité ne fait que confirmer), Deauty est une petite entreprise qui doit négocier les partenariats et commander le nombre de produits en fonction du nombre d’abonnements actifs. C’est un peu long d’attendre, surtout le deuxième mois, mais on se fait au rythme. 

Encore un point : la livraison. On peut se faire livrer la Birchbox dans un point relai. J’aime beaucoup cette idée car je peux aller la chercher quand je veux. La Deauty, elle arrive par la poste, et si on n’est pas là, il faut aller la chercher le lendemain au minimum. Je trouve ça contraignant. 

Voilà ce que je peux dire, à tête reposée, maintenant que je ne reçois plus de box! 😉 j’espère que ça pourra vous permettre, si vous hésitez à vous abonner, à choisir! 🙂 

Le pain cocotte

Cela fait très longtemps que je n’ai pas publié de recette. Et pour cause, je n’avais plus vraiment trouvé de recette inratable, et j’étais aussi tellement dépitée par la cuisine que je n’en ai pas vraiment cherché.

Et puis, dernièrement, j’ai cherché une recette de pain maison. Normalement, j’achète mon pain dans une boulangerie artisanale, où tout est encore confectionné sur place. Seul bémol : j’habite Bruxelles, et cette boulangerie est à Nivelles… Alors, non, je ne fais pas 40 kilomètres juste pour du pain. Je vais tous les samedis chez ma grand-mère, à Nivelles, et j’y achète mon pain, cuit au feu de bois, etc. Trop bon! Mais si j’ai un quelconque empêchement, ou que je n’ai plus de pain en milieu de semaine… et bien je n’ai plus de pain. Et les pains chimiques, « cuits sur place », vendus dans les supermarchés ou prétendues boulangeries, mais qui proviennent de Pologne, merci mais, non merci! Et je sais de quoi je parle, quand j’étais étudiante, je travaillais en supermarché, et j’ai, vers la fin, géré la boulangerie… Je connais donc l’envers du décor!

Vous me direz qu’il y a des boulangeries qui font encore leur pain eux-même à Bruxelles. Oui, il paraît. J’en ai une à 1 km de chez moi. Mais quand je goutte leur pain, je n’ai vraiment pas l’impression que pain est différent de celui acheté en supermarché… Bref, je n’aime pas.

Et je me suis donc mis à la recherche d’une recette de pain maison.

Mes recherches m’ont mené sur le blog « La Faim des Bananes« . D’abord sceptique vu que, même les recettes inratables se soldent souvent, chez moi, par un échec, je l’ai quand même tenté. Après tout, ça revient à 0,50 cents de farine, et 1/2 sachet de levure sèche…

Et vous vous doutez donc que, si je vous en parle, c’est que ce fut une réussite!

Pour la recette, il vous faudra :
1 cocotte
Du papier sulfurisé
500g de farine
7g de levure sèche
9g de sel (dans la recette de Françoise, c’est 10g, mais j’ai trouvé le pain un peu trop salé)
300g d’eau

La recette
Tout d’abord, commencez par mettre le sel dans le fond du bol (pour ne pas le laisser entrer en contact avec le levure, sinon c’est foutu).
Ensuite, versez la farine. Personnellement, je mélange deux farines blanches. Je mets 100g de farine fermentante, et 400g de farine de blé.
Ajoutez ensuite la levure par dessus la farine.
Enfin, après avoir placé votre crochet pétrisseur sur le robot, versez l’eau progressivement, en mélangeant sur vitesse 1.

Une fois toute l’eau versée, laissez le robot sur vitesse 1 pendant 5 minutes. Passez ensuite à la vitesse 2 (selon votre robot, les vitesses peuvent être intermédiaires. Mon robot est un Kitchenaid), pendant au moins 10 minutes. La pâte doit être lisse et souple. Quand vous appuyez légèrement avec votre doigt, elle doit revenir à sa position initiale (lentement quand même, ce n’est pas du flubber!) Plus vous pétrirez, plus la pâte sera aérée.

Une fois la pâte pétrie, dégagez le crochet, et recouvrer le bol d’un linge (essuie de vaisselle). Laissez lever au minimum 1h30 à température ambiante. Si vous voulez laisser lever plus longtemps (toute la nuit, par exemple, il est préférable, après 1h de pousse, de placer le bol au frigo).

Après 1h30, préparez votre cocotte. Il va falloir placer du papier sulfurisé dans le fond, pour que la pâte n’adhère pas à la cocotte. Pour cela, découpez un carré de papier sulfurisé, pour ensuite le couper en rond. Le découpage est assez facile. Faites un carré de la taille de la cocotte. Pliez le papier sulfurisé coin à coin, de manière à tracer des diagonales dans le carré. Pliez le désormais triangle sur lui même. Placez ensuite le centre du pliage au milieu de la cocotte, en appui sur le bords de celle-ci (donc, la pointe ne touche pas la cocotte. Vous évaluez où se trouve le milieu depuis le bord). Et là, avec des ciseaux, vous coupez ce qui dépasse de la cocotte. En dépliant, vous obtenez un disque de papier sulfurisé, que vous placez au fond de la cocotte.

À présent, dégazez la pâte (en soi, décollez la pâte du bolet reformez une boule sur un plan de travail fariné). Placez cette boule dans la cocotte, sur le papier sulfurisé. Saupoudrez la boule de pâte de farine, et entaillez légèrement le haut du pain, avec un « dessin » au choix. Perso, je fais un truc du style « =/= ». Mettez le couvercle, placez la cocotte dans le four, attendez 30 minutes, puis allumez votre four sur 240 degrés, chaleur tournante (on ne préchauffe donc pas le four). Programmez 45 minutes, et attendez (attendez VRAIMENT! N’ouvrez pas le four, ni la cocotte, même pour voir si tout se passe bien, sinon c’est foutu!).

Après 45 minutes, sortez la cocotte, et… tadaaaaa! Il ne reste plus qu’à photographier votre pain sous tous les angles (enfin, tous les angles extérieurs, car il faudra attendre qu’il soit refroidi avant de le découper!).

Birchbox : Je t’aime, moi non plus. 

Malgré l’allergie carabinée que j’ai développé dans un de mes produits de la Birchbox de décembre 2016, j’avais décidé, en juin, de succomber à nouveau à la tentation en m’abonnant à nouveau à Birchbox. 

Et puis, j’ai reçu la Birchbox de septembre 2017, et je me suis demandée si j’avais vraiment l’intention de continuer à payer pour des produits que je laisse dans une boite, et que je n’utilise jamais, au final… 

Parce que ce n’est pas tellement que la majorité des produits ne me plaisent pas, mais j’avais souscrit pour découvrir des produits de marques connues, que je ne voulais pas acheter en raison de leur prix. Et au final, je ne reçois pas vraiment des produits de marques connues. Tout ce que je reçois en marques connues, c’est des crèmes Merci Handy, ou des shampoings secs Batiste… En marque connue, j’ai reçu une encre à lèvres miniature The Balm, qui est de très mauvaise qualité, et c’est tout! 

Pour le surplus, Birchbox doit avoir des contrats avec des petites marques en vue de faire découvrir aux abonnés des marques qui tentent de se faire une place sur le marché. C’est sympa évidemment, j’aime bien tester les produits que je reçois, mais quand je vois ma box de septembre, je me dis que j’en ai marre de recevoir des échantillons de crème pour le corps que je n’utilise pas, que je n’utilise que sur les mains parce que niveau quantité, il n’y en a assez que pour mettre une seule fois sur tout le corps, et que je ne vois pas l’intérêt de mettre une seule fois une crème. 

Par ailleurs, j’ai demandé à recevoir principalement du maquillage. Quand je fais le bilan, j’ai reçu : les rouges à lèvres que Birchbox mettait dans toutes les box, du mascara, un blush cassé qui n’a toujours pas été remplacé, des crayons noir pour les yeux, et des highlighters. Alors oui, j’en ai reçu plusieurs, mais ce sont toujours les mêmes produits qui reviennent. Seules les marques changent… J’ai l’impression qu’on remplit un profil beauté pour rien (on se rappellera aussi que j’ai reçu un shampoing pour cheveux colorés, alors que mon profil beauté précise que mes cheveux sont naturels…). Et le shampoing sec… j’en ai une collection! 

Je pense donc pouvoir dire que je ne suis pas prête à gaspiller 13€ par mois pour des produits qui restent dans leur boite, et que je n’utilise pas. Bien que je ne sois pas mécontente des produits en général, mais de l’absence de logique de Birchbox, de prise en compte des demandes, j’ai décidé de suspendre à nouveau mon abonnement Birchbox. 

J’aimerais aussi préciser un petit point « foutage de gueule ». J’ai commandé le déodorant Schmidt’s sauge et lavande avec ma box d’août, et le Schmidt’s sensitive au tea tree avec celle de septembre. Quand on commande, on reçoit deux échantillons (je dis bien échantillons, comme en parfumerie, pas des miniatures, comme dans les box). Lors de mes deux commandes, un des échantillons, c’était …2ml d’huile d’olive extra vierge. Et pas mélangé à autre chose hein! C’est noté dessus que c’est pour mettre sur le visage! Bref, Birchbox me prend pour du carpaccio! 

Sweet Bites de chez Delhaize 

Il y a 2-3 semaines, je suis allée au Proxy Delhaize un dimanche, et je suis tombée sur une nouveauté : des amandes enrobées de caramel au beurre salé! Sauf que …2,79€ pour 100g! Un peu cheros! 

Je me dis donc que je regarderai au Delhaize, que ce sera certainement quelques dizaines de centimes moins cher. 

Après avoir arpenté tous les rayons où j’étais susceptible de les trouver, je me rends chez une employée, qui ne voyait pas du tout de quoi je parlais! Ne parvenant pas à trouver le produit sur le site de Delhaize pendant que j’étais au magasin, je déclare forfait.

Sauf que, l’autre jour, je reçois l’enveloppe publicitaire Delhaize, et je tombe dessus, parmi les nouveautés, et avec un bon de 60 points-plus! 

Et aujourd’hui… tadaaaa! Je les trouve au Delhaize en face de chez moi! 

J’ai donc goûté tout de suite!

Et honnêtement… je ne suis pas emballée… Le goût de l’amande est effacé par l’enrobage, et pourtant, le goût du caramel n’est pas ultra présent. Deux minutes après avoir fini de manger l’amande, on a plus que l’arrière goût du sel. 

En retournant le paquet, je constate que 1) c’est hyper calorique (mais ça, on s’en doutait!), et 2) en fait ce sont des amandes enrobées de chocolat blanc au caramel! Ils n’avaient pas apporté cette précision sur l’avant du paquet, les chenapans! 

Bon, du coup, en goûtant une seconde fois (bé oui!), on sent bien cette histoire de chocolat blanc. Ce qui est un peu dommage, c’est que ça gâche tout car on ne goûte pas l’amande. 

Toujours est-il qu’il y a plein d’autres goûts! Sur le site de Delhaize Direct, il n’y a que les amandes au caramel, mais j’ai retenu qu’il y a aussi noix de pécan/chocolat, noisette/chocolat, cranberry/chocolat. 

Dites-moi ce que vous en pensez si vous avez goûté! 

Facial Sheet Mask de chez Action

Vous vous souvenez qu’il y a peu, j’avais testé le masque en tissu de Garnier. J’avais pris celui qui réduit les pores, vu que c’est mon problème principal.

Récemment, je suis allée chez Action, et je suis tombée sur les masques en tissu. Je les avais déjà vu sur les groupes Facebook, mais je ne les avais jamais vu en magasin. Et là, miracle, il y en avait plein de dans le rayon! (En même temps, je suis allée à l’ouverture, ou presque). 

J’ai choisi celui à l’avocat et extraits de collagène, dont la promesse est de réduire l’apparence des fines « lignes ». Les rides, je suppose. 

Hier matin, j’ai donc fait un gommage, et j’ai laissé poser le masque 40 minutes (l’emballage recommande 20 à 30 minutes, mais je n’ai pas vu le temps passer). 

Le masque sent bon et il est plus facile à appliquer que le Garnier. Il tient bien au visage, alors qu’il fallait tout le temps remettre le Garnier en place. 

Quand on le retire, il ne faut pas masser le produit, comme c’était le cas pour le Garnier, mais il faut le rincer. Je m’étais dit que je n’allais pas rincer, pour garder le produit au maximum, mais ça colle trop. 

Après avoir enlevé le masque, la peau est ultra douce. Par contre, en ce qui concerne les fines rides (je n’en ai que des fines), je n’ai absolument pas vu de différence. En revanche, les pores de mon nez étaient eux complètement resserrés! Top quoi!

Oui, sauf que ça n’a duré que quelques heures. Le soir, tout était de nouveau comme si je n’avais pas mis le masque. Même l’aspect doux de ma peau avait disparu. 

Avec le masque Garnier, la douceur était quand même restée quelques jours! 

Le masque de chez Action coûte 0,59€, et le Garnier 2,59€, mais l’un dans l’autre, les effets du masque de chez Action durent tellement peu longtemps qu’il revient plus cher que le masque Garnier (si on devait en remettre autant que pour que les effets durent autant de temps), sans compter le temps de pose. Et comme le dit l’expression, « le temps, c’est de l’argent ». 

Les dangers de Fittea

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler des dangers du thé Fittea, devenu récemment Fitvia, et qui propose désormais un éventail plus large de produits « minceur/bien-être ». 

Si vous avez un compte Instagram, et que vous suivez des « Influenceuses », dont des stars de téléréalité, vous n’aurez pas pu échapper au phénomène Fittea, So Shape, ou encore BBryance (liste non exhaustive – en cours de rédaction, je pense encore à Ana-K3 ou Natural Mojo). 

Ces produits sont présentés par des personnes avec une communauté minimale, qui se lient par contrat avec la marque sous la forme d’un partenariat, afin de se transformer en panneau publicitaire humain. 

L’idée, c’est de faire savoir, dans leurs publications Instagram, que le produit fonctionne trop bien, et que c’est grâce à ça qu’elles sont (belles et) minces. Mais quand vous remontez dans leurs photos, vous ne pouvez que constater qu’elles ont toujours eu le même corps, bien avant d’utiliser le produit présenté, ou même avant qu’il soit commercialisé! Pareil pour les produits pour les dents : les « égéries » sont des personnalités au sourire Tipp-Ex depuis qu’elles ont touché leur premier cachet, et le produit ne fait strictement rien!

Le seul message que ce genre de publicité m’envoie, c’est que c’est de la grosse merde inefficace, et qu’ils ont besoin de se faire une publicité à grande échelle pour arnaquer le plus de monde possible! 

La seule manière de se faire une idée du produit, c’est d’écouter ce qu’en disent les Youtubeuses qui n’ont pas eu la chance de bénéficier de ce partenariat, et qui se sont fait avoir! 

Et dans une de ces vidéos, il y en a une (je ne me souviens absolument plus de son nom) qui a attiré mon attention sur les méfaits du thé Fittea, et plus particulièrement du Inner Beauty. La fille en question est pharmacienne, et connaît donc les contre-indications des médicaments ou plantes entre eux. 

Elle expliquait que le Inner Beauty contient du millepertuis, qui est une plante qui va influer sur la pilule contraceptive, allant jusqu’à anéantir ses effets! J’ai donc effectué quelques recherches, et c’est le cas! 

Par ailleurs, Fittea ne cache pas (pas encore!) que son Inner Beauty contient du millepertuis. 

Non, mais j’ai poussé un coup de gueule sur Instagram, précisant que je pense que leurs produits, c’est de la grosse daube, et tous les commentaires où j’ai indiqué les méfaits du millepertuis, Fitvia les à effacés! Ce qui est bien la preuve qu’ils ne veulent pas que ça se sache! 

J’ai donc évidemment fait des captures d’écran du dernier commentaire où je remets le lien concernant le millepertuis. Demain, je serai sûrement bloquée par la marque! 

Et si je suis si en colère concernant ce mensonge à grande échelle, c’est parce que ces marques, qui ont pour but de vendre leurs produits en ligne via les réseaux sociaux (vous constaterez aussi que ces produits ne se vendent pas en magasin) spéculent sur le « fanatisme » des ados sur leur … (comment dire … j’ai failli utiliser le mot « Star », mais c’est leur donner trop d’importance) préférée. Et ces ados, ou jeunes adultes, elles vont boire ce thé, batifoler avec leur copain, et se retrouver en cloque! Quand on ne s’y attend pas, il y a de quoi détruire une vie! 

Et encore une fois, ça passe crème, la marque s’en fout, et supprime les commentaires négatifs pour ne pas se donner une mauvaise image ou que les méfaits que peut apporter son produit soit dénoncé au grand jour. 

Et je tape sur Fittea là parce que c’est le plus dangereux de ceux auxquels je pense, mais toutes ces marques citées plus haut ne sont commercialisées que sur internet, ne sont probablement pas soumises au contrôle des autorités de santé publique, et nous feraient avaler n’importe quoi! 

N’hésitez franchement pas à partager cet article, il faut que ça se sache! 

UPDATE : la marque ne m’a pas bloqué, mais a effacé l’ensemble de mes commentaires, et les siens aussi, où elle me proposait de leur faire savoir mon opinion en message privé …en m’envoyant bien sûr un message privé quand je leur ai répondu que c’est trop facile de discuter en message privé parce qu’on ne veut pas salir son image alors qu’on propose des produits dangereux. Encore une preuve, s’il en fallait, que le produit ne vaut rien! 

Birchbox du mois d’août 2017 – Lumières d’été

Ce mois-ci, en ouvrant la boîte contenant ma box, j’ai fait « waaaw ». Le choix de la déco de la box est juste top! Après ça, c’est juste un sticker holographique, mais ça fait son effet! Et ça colle bien avec le thème de la box : « Lumières d’été ». On imagine bien des guirlandes de petites lampes réfléchir sur la box. Bref, j’aime bien.

Passons donc aux produits.

Crème Moana Fleur de tiaré – Baïja 

La fleur de tiaré, le monoï, j’adore toutes ces odeurs! Dès que j’ai ouvert la box, c’est la première chose que j’ai senti!

C’est supposé être une crème corporelle, mais il n’y a que 30ml (format voyage, normal…). Alors, je l’applique sur les mains. L’odeur reste assez longtemps, et comme je l’utilise de manière localisée, je peux en appliquer plusieurs fois sur la journée.

Je ne suis pas une pro de l’analyse des compositions, mais le carnet explicatif de la box nous dit que la crème est composée d’huile de coco et de jojoba, de beurre de cupuaçu et de karité, et ne contient pas de paraben et de phénoxyéthanol (langage chinois -> recopié!)

Normalement, c’est une crème qui fait disparaître les tiraillements. J’en déduis que c’est à appliquer après avoir été nager en milieu ouvert.

Prix du full size : 11,82€ les 75ml
Prix du mini : 4,72€ les 30ml

Eponge  à maquillage – Birchbox

Que dire… C’est une éponge à maquillage dans le style de la Beauty Blender, beaucoup plus petite en taille que la Beauty Blender, et beaucoup plus dense aussi. Bon, sur la photo du carnet explicatif, elle a l’air beaucoup plus grande, par rapport au visage du mannequin, et il est indiqué qu’il faut l’humidifier pour la faire gonfler. Je vais donc aller l’humidifier pour voir si elle gonfle, mais elle ressemble assez fort à l’éponge que j’avais acheté sur Aliexpress, niveau taille et densité, et elle ne gonfle pas des masses quand on l’humidifie…

Voilà donc, petit test en direct pour vous montrer le vrai du faux. Je viens d’aller humidifier l’éponge Birchbox, et elle a vraiment bien gonflé. Elle a perdu en densité, et elle a désormais la même taille que la vraie Beauty Blender (elle, elle est neuve, donc je ne l’ai pas mouillée. Je la garde intacte pour plus plus tard). J’ai également humidifié l’éponge achetée sur Aliexpress. Elle a un peu gonflé, mais vraiment pas beaucoup.

Et dire que je pensais avoir une occasion de taper sur Birchbox avec cette éponge…! :p Non, sérieusement, c’est pas mal!

Prix : 9,34€ (moitié moins cher qu’une Beauty Blender quand même!)

Brume visage rafraîchissante Hello Sunshine – Merci Handy 

Encore une qui sent la fleur de tiaré. C’est une brume visage tout à fait banale, sauf qu’elle sent bon! Et ça m’est ultra utile au boulot car dans mon bureau, en été, il fait en moyenne 10 degrés de plus que dehors! On n’a pas l’airco!

Et je n’ai vraiment rien à dire sur la brume car … je venais de faire une razzia chez Di, car la seconde était à moitié prix, de cette odeur-là! Je ne peux donc qu’être enchantée d’avoir une brume de plus! Surtout que chez Di, ils liquidaient car ils ne suivaient plus la gamme par la suite!

Prix : 4,50€ (c’est un full size)

Jour d’automne. Spray texturisant au sucre – Number 4

Heu… Comment dire…? J’ai reçu un produit en avance sur la box du mois prochain? Non, sérieusement, celui-là, il ne me tente pas des masses. D’abord parce qu’en été, mes cheveux se disciplinent assez bien, et puis parce que, si c’est au sucre, je n’ai pas trop envie d’attirer les guêpes! En plus, avec la description, j’ai l’impression que c’est une laque liquide.

Je vais donc le garder pour plus tard. Je ne suis pas sûre de l’utiliser.

Tout ce que je peux en dire, c’est qu’il sent la plante. Il n’y a pas de forte odeur de produit cheveux. Je suis donc un peu réticente fasse à ce produit.

Prix du full size : 20,10€ les 145ml
Prix du mini : 4,15€ les 30ml

Muse palette – So Susan Cosmetics 

Le dernier produit, c’est la palette pour réaliser un smoky nude, de chez So Susan. Quand j’avais vu les produits susceptibles d’arriver dans la box, j’avais espéré le recevoir. Et le voilà! Et en plus, il est arrivé entier!

Un point positif, c’est que c’est un produit Cruelty free.

La pigmentation est très bonne, et les fards ne sont pas du tout poudreux. C’est top!

Par contre, ce n’est vraiment pas donné! Cette palette coûte 16,15€ pour 3g de fards! Mais du coup, ça fait augmenter la valeur de la box, vu que c’est un full size! à utiliser avec modération du coup! Limite ça incite à acheter une The Balm ou Urban Decay, vu que l’un dans l’autre, c’est moins cher! :p

Voilà pour cette box. Bon, pour une fois, je trouve qu’on est presque dans le thème! On a des produits qui sentent bon l’été, et une palette qui permet d’illuminer le regard.

La valeur totale de la box est un peu plus élevée que d’habitude (merci So Susan!), puisqu’on arrive à un total de 38,86€ de produits!

Commande Birchbox

Alors, petit bonus. Dans un box précédente, avant que je décide de suspendre mon abonnement Birchbox, j’avais reçu un déodorant naturel, en stick, de la marque Schmidt’s (pas les cuisines!). Je n’étais pas ultra contente de l’odeur (sauge et lavande), mais je m’y suis faite. à un tel point que j’ai terminé le déo! Je l’ai trouvé ultra efficace. Je ne sais pas vous, mais moi, quand je transpire alors que j’ai du déo normal, en spray, j’ai l’impression que le mélange entre la transpiration et le déo fait qu’il y a une odeur mélangée qui sent plus fort, et qui est encore plus dérangeante que si on avait pas ajouté de déo.

Avec le déodorant Schmidt’s, ce n’est pas le cas. D’abord, il est tellement efficace qu’il ne faut pas en ajouter (très rarement, en cas de canicule). Mais en plus, si on en ajoute, vu qu’il ne contient que des huiles essentielles, pas de produits « chimiques », pas de sels d’aluminium qui obstruent les pores et peuvent entraîner un cancer du sein, on n’a pas cette impression d’odeur amplifiée.

Sauf que… (ben oui…) dans une vidéo Youtube, Eimadolly expliquait qu’elle était irritée avec le déo « normal », et qu’elle avait donc dû commander une version « sensitive ». En fait, il faut apparemment attendre que le stick fonde légèrement sur la peau, sinon, en passant le produit comme ça, c’est tellement dur que ça irrite la peau. Et en effet, je suis comme brûlée de l’aisselle. 😦 J’attends donc avec impatience ma box du mois de septembre, car j’ai commandé la version sensitive.

En attendant, je suis retournée vers mon roller Cadum au talc, acheté en France.

 

Deauty, rupture unilatérale du contrat? 

! UPDATE en fin d’article! 

Comme je le disais dans mon article précédent, le mois passé, la Deauty s’est fait attendre, et les produits n’était folichons. De plus, je n’ai reçu le lien de tracking qu’alors que le facteur était déjà passé chez moi. Je me suis donc demandée si Deauty allait bien; socialement je veux dire. 

Je constate par ailleurs que le personnel de Deauty n’est pas très actif sur les réseaux sociaux, et ne répond pas aux mails. Je trouve ce manque d’implication vraiment …surpenant. Mais qu’importe, les produits sont, la plupart du temps, pas mal. 

Par contre, et pour en venir au titre de cet article, ce mois-ci, Deauty n’a pas débité mon compte. Il y a donc de fortes chances pour que je ne reçoive pas ma Deauty du mois de juillet… 

Du coup, je ne sais pas si Deauty a décidé de mettre fin à mon contrat (ils n’aiment peut-être pas qu’on présente leurs box sur YouTube… Très peu de personnes le font.) ou si Deauty cesse ses activités, ou s’il s’agit juste d’une erreur.

Toujours est-il que, vu qu’ils ne répondent pas aux mails, je n’ai pas de réponse à ma question. J’ai bien pensé à commander ma box selon la procédure normale, mais si le mois suivant, ils m’envoient deux box et débitent donc deux fois ma carte… ça ne le fait pas! 

Je vais donc attendre de voir si je recevrai ma box à la fin du mois – ce qui m’étonnerait vu que je ne l’ai pas payée – mais je trouve cette situation vraiment très étonnante. 

Si vous êtes abonnée à Deauty, dites-moi si votre compte a été débité! 😉 

UPDATE 

Ce 23 juillet, Deauty a communiqué! En gros, on passe à des box trimestrielles. Très peu pour moi donc. 

Voici la teneur du courriel : 

« Chères Deautista’s,

Il y a quelque mois, nous avons organisé une grande enquête auprès de nos abonnées et anciennes abonnées. Les (très nombreuses) réponses reçues ont été pour nous une source importante d’information afin d’améliorer notre offre et répondre encore mieux à vos attentes. C’est pourquoi, après réflexion et discussions au sein de l’équipe Deauty, nous avons pris la décision de faire évoluer Deauty! 
La chose la plus importante que nous voulons partager avec vous est notre choix d’arrêter les abonnements Deauty Box mensuels. En effet, la majorité des Deautista’s déclarent accumuler trop de produits et ne pas avoir suffisamment le temps de les utiliser. C’est pourquoi, nous allons changer le rythme d’envois des Deauty Box et allons vous proposer 4 Deauty Box événementielles par an. 
En principe, la première version de la nouvelle Deauty Box sera prête pour le mois de Septembre. Les commandes seront ouvertes courant du mois d’août sur http://www.deauty.be. 
Pratiquement, et comme vous l’avez probablement constaté, nous n’avons pas prélevé le montant de votre abonnement ce mois-ci et avons annulé les prochains prélèvements. Ceci répond également à l’avis d’un grand nombre de nos clientes qui préfèrent ne pas être « abonnée » mais souhaitent avoir la liberté de commander ou non la Deauty Box. Ainsi, si vous souhaitez recevoir la Deauty Box de Septembre, il vous faudra la commander une fois les commandes ouvertes sur notre site (ne vous inquiétez pas, vous serez les premières informées dès l’ouverture des commandes). 
Ce que nous voulions également vous annoncer, c’est que le nouveau Deauty sera accompagné d’un tout nouveau site web qui permettra d’experimenter une prise de commande plus simple et un meilleur suivi de la commande.
Nous sommes très fiers des centaines de milliers de Box envoyées et des millions de produits cosmétiques que nous avons distribués dans les salles de bains des femmes belges ces dernières années. Tout ceci n’aurait pas été possible sans la confiance des plus de 120 marques partenaires avec lesquelles nous avons collaboré depuis notre lancement. Notre objectif commun a toujours été et sera encore pour longtemps le même : aider les femmes à découvrir la beauté, leurs beautés! 
Nous vous souhaitons un été de toute beauté …. Et on vous dit : à très bientôt pour la suite 🙂 
L’équipe Deauty »